phenq reviews 2017

phenq reviews 2017

Il est difficile de résister à l’attrait d’une perte essentiel rapide. Mais pilules et produits amaigrissants n’allègent-ils rien d’autre que votre portefeuille ? Et sont-ils sûrs ?

Fixer des attentes réalistes

Il n’y est pas de solution miracle pour perdre du poids. La manière la plus efficace de perdre du poids ne pas en reprendre consiste à suivre un régime alimentaire sain et soupçon calorique et à être plus capital physiquement.

Les pilules amaigrissantes – médicaments sur ordonnance, médicaments en vente libre, articles à base de plantes ainsi qu’à autres compléments alimentaires – sont toutes, or mieux, des outils qui peuvent aider à perdre du poids. Mais il existe relativement pointe de étude sur ces produits. Les plus étudiés sont médicaments d’amaigrissement délivrés sur ordonnance.

Par exemple, une étude de 2016 a passé en revue 28 essais à long terme de produits sur ordonnance pour le traitement de l’obésité. Les chercheurs ont décidé que lorsqu’une personne apporte changements appropriés à son couture de vie, un médicament d’amaigrissement sur ordonnance se renforce la probabilité de parvenir à une perte de poids “cliniquement significative” dans un délai d’un an.

Une perte important nonchalamment significative signifie que vous avez perdu assez important pour réduire votre va maladie cardiaque, de diabète et d’autres maladies. Cela est généralement défini tel que 5 % et pourquoi pas plus du poids corporel.

Il est important de considérer que la perte de poids obtenue dans un cadre de recherche peut être plus importante que dans la pratique. De plus, effets secondaires et réactions indésirables possibles des pilules amaigrissantes avoir une collision sur la qualité de vos résultats.

Il est raisonnable de penser que pilules amaigrissantes sur ordonnance peuvent être bénéfiques, mais elles ne seront pas magiques. Ils ne fonctionnent pas pour le ban et l’arrière-ban et bénéfices peuvent être modestes. Les chercheurs en savent largement moins sur les avantages et risques potentiels des produits amaigrissants en vente libre.

LIRE AUSSI  prendre en même temps phenq et phytobronze

Comprendre la réglementation relative aux traitements en vente libre

Les traitements amaigrissants en vente libre se scindent en deux catégories générales :

  • Les médicaments en vente libre
  • Compléments

Les de réglementation de la fabrication et de la marketing de ces de de deux ans ans types de traitements sont différentes. Pour un médicament en vente libre, tel que l’orlistat (Alli), la société pharmaceutique doit fournir à la Food and Drug Administration (FDA) les bénéfices d’essais (cliniques) sur l’homme qui montrent la sécurité et l’efficacité du médicament à la dose en vente libre.

Les fabricants de compléments alimentaires sont tenus de garantir l’innocuité de leur produit et d’effectuer des révélations honnêtes sur les avantages éventuels. Toutefois, déclarations des fabricants ne sont pas soumises à l’examen ou bien à l’approbation de la FDA la commercialisation. De plus, le type et pourquoi pas la bonne qualité des recherches utilisées pour étayer déclarations varier.

Si la FDA peut démontrer qu’un complément est dangereux, l’entreprise peut interdire le produit ou demander à un fabricant de le retirer volontairement. La FDA aussi prendre des mesures à l’encontre de un fabricant s’il n’existe aucun preuve à l’appui d’une allégation.

Ces différences dans la recherche, la création et la commerce rendre difficile l’usage de décisions éclairées sur produits.

Interprétation des allégations sur compléments alimentaires pour la perte grand

Lorsqu’un complément alimentaire est commercialisé tel que “cliniquement prouvé” pour provoquer une perte de poids, il devrait y avoir un certain type de témoignage clinique pour le soutenir. Une retour allégation ne prête cependant aucun détail sur la recherche clinique.

Par exemple, compléments à base de framboises et de cétones sont commercialisés tel que des articles naturels d’amaigrissement nonchalamment prouvés. En décembre 2017, les bénéfices d’un seul essai clinique sur la cétone framboise avaient été publiés. Les résultats comprennent les informations suivantes :

  • L’essai de huit semaines est utilisé un supplément à multi ingrédients avec de la cétone de framboise, de la caféine, de l’orange amère, de l’extrait de racine de gingembre et de racine d’ail, et d’autres herbes, vitamines et minéraux.
  • Soixante-dix adultes obèses ont été choisis or hasard pour recevoir soit le supplément, soit un élément inactif (placebo).
  • Tous membre ont été soumis à un régime alimentaire restreint et à un programme d’exercice physique.
  • Quarante-cinq individus ont terminé huit semaines de l’essai.
  • Parmi individus ayant terminé l’essai, la perte considérable moyen dans le groupe ayant reçu le supplément était de 1,9 kg.
  • La perte gros moyen a l’intérieur du groupe placebo a été de 0,9 livre (0,4 kilogramme).
LIRE AUSSI  avis verifies phenq

La perte essentiel a l’intérieur du groupe de traitement était modeste et l’essai n’a duré que huitième semaines, ce qui ne existera pas assez long pour savoir dans l’hypothèse ou le supplément aidera à la perte considérable à long terme. De plus, le complément comprenait plusieurs ingrédients, ce qui donne impossible de juger quels ingrédients ont contribué à la perte de poids.

Comprendre problèmes de sécurité

Les recherches limitées rendent aussi difficile l’évaluation de l’innocuité d’un supplément pour la perte de poids. Et n’est pas nécessairement sûr simplement parce qu’il est naturel. Bien que rares, différents compléments ont été associés à des problèmes graves, tels que des lésions hépatiques.

L’éphédra, ou bien ma-huang, est un stimulant à base de utilisé autrefois dans les produits amaigrissants. Il est maintenant interdit dans la FDA pour ses effets indésirables possibles, changements d’humeur, l’hypertension, irrégularités du rythme cardiaque, revers vasculaires cérébraux, crise et infarctus.

L’orange amère est un stimulant à base de de temps disponible, utilisé dans quelques-uns compléments pour la perte de poids et est couramment appelé un substitut de l’éphédra. Le principe actif de l’orange amère a des propriétés chimiques et des actions identiques à celui de l’éphédra et peut être associé à des effets indésirables similaires. En raison de recherches limitées et de l’utilisation de l’orange amère dans des compléments à plusieurs ingrédients, la sécurité du produit n’est pas bien comprise.

La recherche l’achat

Il est important de faire vos devoirs si vous avez l’intention d’essayer des pilules amaigrissantes en vente libre. Des récente sur beaucoup

LIRE AUSSI  donner son avis sur phenq

de compléments alimentaires sont accessibles virtuels auprès de l’Office of Dietary Supplements et du National Center for Complementary and Integrative Health.

La base de données sur produits naturels résume étude à mission de compléments et les produits à base de plantes. Bien que les indications de la banque de données Natural Medicines ne soient disponibles que par abonnement, vous avez la possibilité y accéder pendant l’intermédiaire d’une bibliothèque publique.

Inclure votre dans vos organigramme de perte gros

Si vous avez l’intention de prendre des pilules amaigrissantes, n’oubliez pas d’en parler à votre médecin, particulièrement si vous avez des problèmes de santé, si vous prenez des produits sur ordonnance, dans l’hypothèse ou vous êtes enceinte et pourquoi pas dans l’hypothèse ou vous allaitez. Il est aussi important d’acquérir des conseils sur interactions possibles avec votre consommation actuelle de médicaments, de vitamines ainsi qu’à de minéraux.

Votre peut aussi vous conseiller sur la manière de perdre du poids, vous apporter un soutien, suivre vos progrès ainsi qu’à vous orienter vers un diététicien.

Perdez du poids grâce à Brulafine

Perdez plusieurs kilos grâce à Brulafine. Profitez de l'offre à -20% !

x